PARTIR VIVRE EN INDE

LE GUIDE

Peut-être fais-tu parti de ceux qui rêvent de s’expatrier en Inde ? Peut-être as-tu déjà trouvé un travail ? Peut-être te prépares-tu à partir quelques mois dans le cadre d’un échange universitaire ?  Dans tous les cas tu auras besoin de connaître beaucoup d’informations avant de partir t’installer en Inde. Ce pays est si différent de la France ! Pour que ton expatriation en Inde soit réussie, je te livre des conseils tirés de ma propre expérience en tant qu’expat. 

Toutes les informations sur l’Inde sur la page dédiée.

Les différentes étapes

Comment trouver du travail en Inde ?

S’expatrier en Inde cela demande de la préparation. Le plus important est de pouvoir trouver un travail sur place. Comme partout dans le monde, il y a de nombreuses annonces chaque jour sur les sites dédiés à la recherche d’emplois (LinkedIn, Indeed)

Tu peux également rechercher directement des offres sur les sites internet d’entreprises de ton secteur. La plupart possèdent une page recrutement.

Le salaire

Le salaire moyen selon les études démographiques est estimé à 320 €. En réalité, une estimation aussi haute est surtout due à des salaires très élevés dans les grandes villes compensant avec le reste de la population. Avec un master et deux années d’expérience, aucun de mes camarades de classe de l’époque ne touche encore cette somme. Et c’est sans compter le milieu rural où peu d’enfants vont à l’école et où il est rare de gagner un salaire fixe… Cependant en tant qu’expatrié, vous pouvez demander bien plus surtout si vous postulez dans un domaine qui recrute énormément (automobile, informatique, textile…).

Comment trouver un logement en Inde ?

Sites internet spécialisés

Comme en France, il est possible de trouver des offres via des sites internet spécialisés dans l’immobilier.

Groupes Facebook

Il est également possible de passer par des groupes Facebook lorsqu’il s’agit de grandes villes comme Delhi ou Mumbai. Certains groupes d’expatriés peuvent également être utiles, car les annonces publiées peuvent correspondre plus facilement à nos attentes européennes. 

Le bouche à oreille

Le bouche-à-oreille fonctionne également énormément en Inde. Ainsi, si tu souhaites emménager dans une rue spécifique, la meilleure méthode est de directement demander aux petits commerçants, voire aux habitants de la rue eux-mêmes. Lorsque l’on vient de France, cela peut paraître étrange, mais c’est pourtant commun et accepté en Inde. Personne ne refusera de vous répondre, au contraire ! Beaucoup d’Indiens connaissent « un ami » ou « un membre de sa famille » qui propose un appartement en location.

Sur place

Dans le cas de plus petites villes, voir de villages, il n’y a pas 30 façons de trouver : tout se fait directement sur place. Les propriétaires posent notamment leurs numéros de téléphone sur les portails, les fenêtres ou les portes des maisons et appartements qu’ils souhaitent louer. Dans ce cas, il suffit d’appeler et de demander à visiter l’endroit. Généralement, cela est possible directement, bien que parfois il faille programmer la visite plus tard.

La demande de Visa pour s'expatrier en Inde

Bon, on arrive sur la partie compliquée. L’Inde est, de loin, le pays où il a été le plus difficile pour moi d’obtenir un visa. Car l’Inde est un enfer administratif et je te défie de critiquer le système français après avoir fait une demande là-bas.

Tout d’abord, le gouvernement indien va te demander des documents qui n’existent pas. Tu as bien lu ! Certains papiers demandés notamment pour prouver tes ressources ne peuvent être obtenus à ta banque tout simplement, car c’est illégal en France. Mais le gouvernement indien est borné et ne changera pas d’avis. Deux options s’offrent à toi : convaincre ta banque ou créer un papier toi-même. Et les deux sont illégales. Bienvenue en Inde 😊 !

Par la suite, il te faudra faire preuve de beaucoup de patience. Tu devras attendre les documents envoyés par un Indien directement sur place : ton référent universitaire dans le cadre d’un échange scolaire ou le chargé des ressources humaines de l’entreprise dans laquelle tu as été embauché. Ne pense pas qu’ils seront d’une grande aide, ils seront aussi perdus que toi.

J’ai de mon côté fait ma demande de visa via VFS pour éviter de me déplacer à Paris.

Si tu penses qu’après avoir obtenu le visa sur ton passeport tu en as enfin fini : que nenni ! Tu vas devoir télécharger des preuves de ta présence sur ton lieu de travail ou à l’université sur internet. Ce n’est pas un, mais une dizaine de documents qui ne seront pas de tout repos à obtenir. Pour le faire, tu es limité dans le temps. Si tu dépasses la deadline (qui était de 1 mois après mon arrivée lorsque j’y étais) tu vas devoir payer des frais à plus de 100 €.  Attention, car il y a de nombreux problèmes sur le site pour importer ses documents et l’immigration perd régulièrement les papiers. De mon côté, j’ai perdu des jours entiers à négocier avec l’immigration pour ne pas avoir à payer l’amende qui n’était en aucun cas de ma faute. J’ai eu gain de cause, mais si tu n’as pas le temps que j’avais, tu devras payer…

Les transports en Inde

Le réseau ferroviaire est extrêmement bien développé. Les trains sont très lents et il faut parfois plusieurs jours pour relier une ville à une autre. C’est pour cela que les trains sont équipés de wagons couchettes. L’avantage principale du train est son coût extrêmement bas, notamment pour la 3ème classe. J’ai écris un article complet sur les trains en Inde que tu peux retrouver en cliquant ici.

Les réseau routier est extrêmement bien développé et dessert même les plus petits villages. Pour les longs trajets il existe des bus de nuit, confortables mais sans toilettes. Les horaires sont aléatoires et les panneaux dans les gares sont souvent trompeurs, tu devras donc demander de l’aide autour de toi. En cliquant ici tu seras redirigé vers le site internet le plus utilisé pour réserver un bus de nuit.

Dans la plupart des villes Indiennes il est possible de réserver des VTC que ce soit via l’application Uber ou son concurrent Indien Ola. Les prix sont extrêmement bas comparés à ceux pratiqués en France mais les temps d’attente sont plus longs, notamment à cause des embouteillages. Tu peux commander une voilure mais également un scooter taxi pour te déplacer plus rapidement. 

Les rickshaw

Les rickshaw, également appelés Tuk-Tuk, sont l’un des moyens les plus rapides pour se déplacer dans les villes et les villages. Ils sont pratiques car se faufilent facilement entre les bouchons.  Tu peux en commander via les applications VTC ou attendre quelques minutes que l’un d’eux passe près de toi. Il y en a absolument partout.  Il convient de toujours bien négocier le tarif avec eux. 

+ 1 ans en Inde

Si tu pars habiter en Inde pour une durée de plus d’un an, je te conseillerai évidemment d’acheter ton propre moyen de transport.

Si tu n’as pas d’enfants oublie la voiture, car avec le nombre d’heures passées dans les embouteillages, tu vivras plus dans celle-ci que dans ta propre maison.

La meilleure des options est d’investir dans un scooter ou une moto, cependant je te déconseille d’acheter d’occasion à moins que tu t’y connaisses extrêmement bien en mécanique. Plusieurs de mes proches ont fait cette erreur et chaque fois le scooter a eu d’énormes problèmes après seulement quelques jours, peu importe si un contrôle mécanique avait été fait auparavant (tout le monde a un ami mécanicien !). Investis donc dans du neuf, même si cela doit te coûter plus cher à l’achat, tu t’épargneras d’énormes dépenses au niveau des réparations.

Si tu restes en Inde moins d’un an, je te conseille alors de louer ton scooter ou ta moto. Il y a énormément de bureaux de location partout en Inde et les prix au mois sont très bas. Il est parfois nécessaire de se rendre chez plusieurs agences pour obtenir les tarifs les plus bas. En effet en étant de type caucasien, on vous proposera toujours deux fois le prix normal. Alors on négocie !

Le plus gros avantage de la location de scooter concerne les frais de réparations qui sont aux frais de l’agence et non aux tiens. Et des soucis mécaniques, tu en auras ! Il est essentiel de bien s’accorder sur ce point avec l’agence pour éviter des déconvenues. Dernier conseil : n’hésite pas après quelques mois à demander un meilleur scooter.

- 1 ans en Inde

Le coût de la vie en Inde

L’Inde est l’un des pays les moins chers au monde. Que ce soit les transports, la nourriture, le logement, tout est bien moins cher qu’en France. En partant habiter en Inde, tu peux facilement vivre avec un salaire de 300 €… Si tu vis à l’Indienne ! En gardant un mode de vie français à base de fromage, d’appartement lumineux et de déplacement en voiture, la facture risque de monter bien plus haut. C’est notamment vrai dans les grandes villes comme Delhi ou Mumbai.

Il est difficile de donner une estimation moyenne du coût de la vie en Inde, car cela dépend énormément des régions. 

Si j’ai un conseil à te donner : négocie toujours. Que ce soit auprès de la petite boutique qui te vend son riz ou lorsque tu loues un scooter, les Indiens doubleront toujours le prix pour les étrangers. Il est important de le prendre à la rigolade et de leur faire comprendre que « non, je ne veux pas le prix touristes et je sais combien cela coûte vraiment ». Bien sûr, si ton salaire est très élevé tu peux te permettre de payer plus cher afin d’aider les moins aisés.

Le système de santé en Inde

L'assurance

Bien que les coûts médicaux en Inde soient bien moins élevés qu’en France, il est essentiel d’avoir une assurance maladie. Il convient de vérifier avec elle qu’elle couvre les accidents de la route, car la plupart ne les prennent pas en compte.

L'hôpital

Le système de santé est plutôt bon en Inde et tu trouveras toujours d’excellents docteurs dans les grandes villes. Je conseille particulièrement les hôpitaux universitaires, beaucoup plus propres que ceux où vont la plupart des Indiens.

Le coût

Le coût d’une consultation médicale est d’environ 5 € dans un hôpital. Les médicaments sont généralement fournis sur place et sont sous forme… D’une injection ! Ici, il est très très commun de venir consulter pour une petite maladie et de repartir avec le bras douloureux.

Les derniers articles sur l'Inde

Je te propose une sélection de recettes indiennes faciles et rapides obtenues lorsque j'habitais en Inde : naan au fromage, dal, pakoda ou encore paneer machurian...

Que mange-t-on en Inde ? Pourquoi l'Inde est-elle si polluée ? Comment sont élevés les enfants ? Découvre la culture Indienne à travers mes anecdotes.

Quelles sont les castes en Inde ? Avec quelle main manger ? Mariage d'amour ou arrangé ? Découvre les différences culturelles entre l'Inde et la France à travers mes anecdotes.

Partir étudier en Inde

Retrouve ici toutes les informations et les conseils nécessaires pour partir en échange universitaire en Inde issues de ma propre expérience.

Véritable plongée dans la culture Indienne, il est indispensable de connaître ces informations pour profiter de son voyage en train en Inde.

Suis mes aventures au jour le jour sur Instagram

Partage cet article à tes amis voyageurs via :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.