Voyage en Namibie : Itinéraire de 14 jours

J’ai parcouru la Namibie en 2020, et j’en suis tombée si amoureuse que cela fait maintenant 1 an que j’habite à Otavi, proche du Parc National d’Etosha. Je te propose donc un itinéraire qui te fera découvrir mes coups de cœur et les incontournables de Namibie.

J’ai loué un véhicule à Windhoek avant de me diriger vers les paysages désertiques du sud du pays et notamment le fameux Deadvlei. Je suis finalement remonter jusqu’à Swakopmund et ses plages puis le Damaraland et ses montagnes. L’itinéraire peut se faire en 14 jours, cependant les distances sont longues et le temps de conduite important. Si tu souhaites rester quelques jours supplémentaires, je te conseille de visiter la sublime bande de Caprivi au nord du pays. 

Je te propose donc un voyage en Namibie pour deux semaines dont le budget se trouve en fin de page. Plus d’informations sur la Namibie, ici.

Les différentes étapes

Informations importantes

Louer une voiture

Tout d'abord, il est essentiel d'avoir le permis international. Faire un road trip en Namibie est l'unique solution envisageable car il n'existe pas de bus ou de train. Le plus simple est de louer un 4x4 au vu de l'état des routes. Prend-le avec une tente de toit, très confortable et qui te reviendra beaucoup moins cher que de payer un lodge tous les jours.

Camper en Namibie

La Namibie est le pays parfait pour camper. La plupart des lodges possèdent des terrains spécifiques pour que les voyageurs puissent installer leurs tentes et leurs véhicules. Avant de réserver, penses à vérifier que les emplacements soient à l'ombre. Une solution économique et parfaite pour profiter de la nature.

Jour 1 : Windhoek

Arrivée à Windhoek pour commencer ce voyage en Namibie, en voiture pour moi, en avion pour toi. 

Après t’être rafraîchi à ton hôtel, je te conseille de te rendre directement à l’agence chez laquelle tu récupéreras ton véhicule.

Si tu as un peu d’énergie, tu peux choisir de visiter la ville, mais je te préviens : rien d’excitant, ni culturellement ni au niveau des paysages. Si tu as encore plus d’énergie, n’hésite pas à sortir dès ton premier jour en dehors de la capitale pour dormir dans un lodge et rencontrer tes premiers animaux sauvages.

Comment se rendre de l’aéroport au centre-ville de Windhoek ?

La plupart des hôtels proposent des navettes, c’est la façon la plus simple pour relier le centre-ville. Tu peux également choisir d’appeler un taxi. Il n’y a cependant pas de bus pour te déplacer par toi-même. 

Où dormir à Windhoek ?

Je te conseille le très agréable Hôtel Thule, située sur une colline surplombant la capitale.

Où dormir en dehors de Windhoek ?

À 1h de route à l’est de Windhoek, se trouve le Okambara Lodge. L’occasion de voir ses premiers éléphants, rhinos ou encore caracals. 

Voyage en Namibie

Jour 2 : De Windhoek au barrage Hardap

Première journée de notre voyage en Namibie ! Nous avons choisi de rouler jusqu’au barrage de Hardap afin de ne pas commencer par une trop longue distance et ainsi diviser la route en 2. L’endroit est agréable et permet d’observer les premiers animaux du désert

Que faire à Hardap ?

Bien sûr, pénètre dans la réserve naturelle pour admirer le paysage et découvrir les zèbres et les oryx. Tu pourras au choix l’explorer :

  • à pieds sur les chemins de randonnée
  • en bateau sur le lac
  • en voiture avec un guide 

Tu peux également longer la falaise jusqu’à un chemin qui descend près de l’eau. Nous nous sommes baignés proches de la rive et je te conseille de ne pas t’éloigner trop en raison des courants.

Où dormir à Hardap ?

L’option petit budget

  • Le Hardap Resort, est un logement appartenant au gouvernement. Les emplacements de camping sont basiques, mais il a l’avantage de surplomber le barrage. Attention au vent qui risque de te surprendre pour une première nuit de voyage en Namibie !

L’option plus gros budget

  • Le Kalahari Anib Lodge, est un superbe établissement situé proche de la route principale et qui propose safari et randonnées.

Jour 3 : De Hardap à FishRiver Canyon

Aujourd’hui nous attend une étape de notre voyage en Namibie un peu longue, puisque nous rejoignons l’extrême sud du pays. Le paysage se transforme lentement. Se sont des plaines arides qui s’étalent sous nos yeux. 

Quiver Tree Forest

Nous nous arrêtons à la Quiver Tree Forest, qui se situe avant Keetmanshoop (contrairement à ce qui est indiqué sur google map !). Il s’agit de lire attentivement les panneaux sur le bord de la route puis de prendre un chemin en terre pendant une vingtaine de minutes. L’endroit est impressionnant, très photogénique et la balade se fait en quelques minutes. Il fait très chaud, n’oublie donc pas ton couvre-chef !

Où dormir à proximité du Fish River Canyon  ?

Nous avons dormi au Canyon RoadHouse qui se situe seulement à une quinzaine de minutes du Canyon. L’emplacement était très agréable, ombragé et les sanitaires propres et spacieux. Un must lors d’un voyage en Namibie. 

Jour 4 : De FishRiver Canyon jusqu'à Lüderitz

Pour tout te dire, nous nous sommes rendus au FishRiver Canyon en fin de soirée cependant je te recommande d’y aller pour le lever de soleil afin d’éviter le contre-jour, la poussière et la chaleur. 

Le Canyon est somptueux, gigantesque et j’ai pourtant déjà eu la chance d’admirer le Grand Canyon. C’est un incontournable lors d’un voyage en Namibie. Des randonnées sur plusieurs jours sont possibles, mais seulement avec une autorisation gouvernementale qu’il faut donc demander à l’avance. Si tu n’as pas ce temps, tu peux te promener à pied le long du précipice.

Quelle route prendre pour relier le Canyon à Lüderitz ?

Nous sommes ensuite partis en direction de Lüderitz pour 5 heures de route. Nous avons choisi de remonter par le Nord, mais il est également possible de passer par le Sud, le long de l’Orange River qui délimite la frontière avec l’Afrique du Sud. Il faut dans ce cas compter environ 2h de trajet en plus et sûrement une étape supplémentaire pour dormir. 

Que faire à Lüderitz ?

Nous avons parcouru en voiture la bande de terre au sud de Lüderitz et le parc de Sperrgebiet. C’est une promenade très agréable où tu pourras admirer un bateau échoué, des otaries, un phare ou encore un paysage lunaire. Le 4×4 est nécessaire si tu souhaites sortir de la route principale.

Il est également possible de faire une excursion en mer pour découvrir une île où vivent des… pingouins ! Tu as bien lu, lors de ton voyage en Namibie tu pourras donc observer la colonie la plus au nord d’Afrique !

Où dormir à Lüderitz ?

Je vais être très directe : je te déconseille de faire du camping. Il fait très frais sur la côte et le vent est très violent. Tu risques de passer une très mauvaise nuit. Profites-en pour dormir dans un petit hôtel et même là, tu seras surpris de la température durant la nuit. 

L’option petit budget

  • Nous avons dormi au Island Cottage, dans une jolie chambre avec vue sur l’océan. Celle-ci était équipée d’une petite cuisine ce qui nous a permis de préparer notre propre nourriture. 

L’option plus gros budget

  • Un peu plus cher, mais en front de mer, The Comorant House est l’un des plus beaux hôtels de Lüderitz.

Jour 5 : De Lüderitz à Soussvlei

L’étape la plus longue de notre voyage en Namibie, c’est aujourd’hui ! Nous partons de Lüderitz pour nous rendre au cœur du désert, au fameux Deadvlei. 

Kolmanskop  

À la sortie de Lüderitz, nous nous arrêtons à la ville fantôme de Kolmanskop. Abandonnée au milieu du désert, c’est l’endroit parfait pour prendre ses plus belles photos ! L’entrée coûtait moins de 5€, tu peux retrouver plus d’infos sur la ville ici.

Les chevaux sauvages de Aus

C’est au Garub Desert Horses que nous décidons de manger. Pas de restaurant sur place, le Garub est un point d’eau au milieu du désert où viennent se désaltérer les Oryx, Autruches et surtout les chevaux sauvages. C’est l’un des seuls endroits au monde où ces animaux ont réussi à s’adapter à un milieu aussi hostile. Si tu as de la chance, tu pourras raconter avoir admiré l’un de ces troupeaux lors de ton voyage en Namibie. Il y a un point de vue ombragé où tu pourras te reposer.

La route jusqu’à Soussvlei

Lorsque nous l’avons emprunté, la route était en parfait état, nous avons donc pu rouler rapidement et ne pas perdre trop de temps. Cependant, celle-ci devient régulièrement impraticable et il faut dans ce cas rouler à 40km/h. La distance devient très longue et il ne faut pas hésiter à dormir sur le chemin, quitte à prendre la route très tôt le lendemain pour se rendre à Soussvlei. Un 4×4 est indispensable pour cette portion. Nous avons mis 6h pour atteindre Soussvlei.

Où dormir à proximité de Deadvlei  ?

Le plus pratique est de dormir proche de l’entrée du parc afin d’être l’un des premiers à l’intérieur. 

L’option pas chère

Nous avons dormi à la station-service, en face de l’entrée. Les emplacements étaient très bien surtout pour le prix excessivement bas.

L’option originale

À une trentaine de minutes de l’entrée se trouve un bâtiment pour le moins étrange. Un château à l’architecture européenne trône au milieu du désert. Si tu souhaites passer une nuit originale durant ton voyage en Namibie, Le Mirage Lodge est parfait pour toi.

Jour 6 : De Soussvlei à Swakopmund

Avant même les premiers rayons du soleil, nos affaires sont rangées et la tente repliée. Nous nous rendons directement à la billeterie mais personne n’est présent. Alors nous sommes passés et avons payé au retour, mais chut ! 

Faire l’ascension de la Dune 45

La première étape fut la sublime dune 45. L’ascension est très facile, nous n’avons pris qu’une trentaine de minutes pour atteindre le sommet. Les premiers pas dans le sable peuvent être déroutant mais l’habitude se prend vite. Le paysage est somptueux et c’est un véritable bonheur d’admirer le soleil qui se lève. Nous redescendons en courant sur le côté.

Visiter Deadvlei

Ensuite le chemin se gatte. Un parking permet aux visiteurs qui le souhaitent de laisser leur véhicule. Un bus fait ensuite la route jusqu’à Deadvlei. Si tu prends ton propre véhicule attention à ne pas t’embourber : le 4×4 EST OBLIGATOIRE.

Il faut ensuite marcher une quinzaine de minutes jusqu’à Deadvlei ou, si tu as le courage, tu peux grimper l’immense dune surplombant l’endroit. Il te faudra plus de temps mais la vue est grandiose !

Deadvlei est très impressionnant comme endroit et surtout très photogénique, un must lors d’un voyage en Namibie.

Le canyon de Sesriem

A seulement quelques minutes de Soussvlei, le canyon de Sesriem est assez impressionnant pour valoir l’arrêt. Nous avons cheminé entre ses parois très étroites durant une quinzaine de minutes. 

Nous nous sommes ensuite rendus à Swakopmund. La route pour s’y rendre est assez longue : 6h. La beauté et la variété des paysages nous ont cependant fait oublié le temps de trajet. 

Où dormir à Swakopmund ?

L’option petit budget

  • A Swakopmund il ne sera pas vraiment possible de faire du camping. Si ton budget est restreint, tu peux te rendre au Skeleton Beach Backpacker

L’option plus gros budget

  • Situé en front de mer, Mole Fifteen, propose des appartements spacieux pour dormir au son des vagues.
Prix de l’entrée pour Deadvlei, Soussvlei et le Canyon.

80 NAD + 10 NAD par voiture soit 5€.

Jour 7 : Swakopmund

Aujourd’hui, pas de route ! La journée d’hier ayant été longue, nous profitons de nous reposer à Swakop, nous faisons nos emplettes, mangeons d’excellentes pizzas et… Partons explorer le désert !

Que faire à Swakopmund ? 

Faire du quad et du sandbording

Nous sommes partis avec Namibia Desert Explorer pour 3 heures d’activités dans le désert. Du quad, d’abord, puis nous avons glissé le long des dunes sur une sorte de luge. C’est vraiment fun et pas dangereux du tout ! Plus d’informations, ici. 

Grimper la dune 7

La Namibie possède la plus haute dune du monde et celle-ci est face à l’océan ! Je te conseille de la grimper pour le coucher de soleil. La montée prend entre 1h30 et 2h et n’est pas facile, il faut donc puiser dans ses forces. Tu n’auras pas forcément besoin d’un guide pour la montée.

Se rendre à Cape Cross

Cape Cross est une plage, après Hentis Bay, où sont réunis des miliers d’otaries. Le spectacle est aussi impressionnant qu’odorant et bruyant. 

Se balader le long des quais

Et même te baigner si tu es assez courageux pour rendre ton voyage en Namibie inoubliable.

Centaines d'otaries à Swakop
Femme en face d'énormes rochers à Spitzkoppe

Jour 8 : De Swakopmund à Brandberg

Aujourd’hui nous partons pour Brandberg, un massif montagneux qui s’élève au milieu de plaines arides. 

Sur le chemin nous nous arrêtons au sublime Spitzkoppe, donc seule l’entrée est est ouverte. Ces pics de granit sont très impressionnants et on peut y admirer une arche rocheuse. Petit conseil : il faut escalader les rocs puis passer de l’autre côté de l’arche pour obtenir l’une des photos à couper le souffle de ton voyage en Namibie. De nombreux animaux ainsi que des dessins anciens de Bushmen peuvent être observés. 

Il est possible de dormir sur place, au pied des formations rocheuses : Réveil somptueux garanti. Impossible ailleurs que durant un voyage en Namibie ! Le prix est très abordable cependant tu n’auras pas de douche à côté de ton emplacement.

Nous continuons ensuite jusqu’à Brandberg où un guide nous accueille. Je ne vais pas mentir, le guide est complètement bourré ! Il nous raconte sa soirée de la veille et nous devons l’attendre, car il a du mal à tenir le rythme. Il faut marcher environ 1h pour pouvoir observer la célèbre peinture rupestre de la White Lady, qui n’est d’ailleurs ni blanche, ni une Lady ! Sur le chemin, tu pourras faire connaissance avec de nombreux Damans du Cap, des petits animaux qui ressemblent à des marmottes.

Si tu souhaites découvrir plus de vieilles peintures, il faut le demander à l’accueil, car sur place le guide refusera de t’emmener plus loin. 

Où dormir à Brandberg ? 

Nous avons dormi au White Lady Lodge. L’emplacement de camping que nous avons choisi est celui le plus éloigné et il est véritablement immense. Nous n’avons pas vu d’éléphants du désert, mais ils sont très communs dans la région. Attention, les douches sont chauffées au feu de bois, elles sont donc froides le matin. 

Prix de la visite à Brandberg 

150 NAD soit environ 8€.

Jour 9 : De Brandberg à Twyfelfontein

Courte étape aujourd’hui ! La route est praticable, mais il faut faire preuve de prudence.

Nous nous rendons à Twyfelfontein pour admirer d’autres peintures faites par les Bushmen. La balade est moins longue bien que jolie et intéressante. 

Sur la route, nous nous arrêtons à Organ Pipes, une formation géologique particulière à côté d’un volcan. Sympa pour les géologues, pour les autres vous pouvez passer votre chemin !

Il est également possible de s’arrêter au Damara Living Museum pour en apprendre un peu plus sur la culture du pays. Ce musée est spécialement conçu pour les touristes, tu n’auras donc pas l’impression d’authenticité, mais cela reste intéressant à découvrir et tu aides ainsi les populations locales. 

Une autre visite intéressante à faire si tu as du temps (car elle se situe à deux heures de route de Twyfelfontein) est celle de Warmquelle, une jolie cascade. 

Nous rentrons ensuite à notre campement pour nous détendre un peu après toutes ces visites. Sur la route, nous croisons bon nombre d’animaux sauvages en liberté, girafes, oryx ou éléphants. 

Où dormir proche de Twyfelfontein ?

 Nous avons choisi de dormir au Palmwag Lodge, un peu plus au nord, car on nous l’avait conseillé pour voir des éléphants du désert. Ça n’a pas loupé ! À peine installés, un petit groupe est venu se poser juste devant notre campement pour manger. L’emplacement est ombragé, spacieux et très agréable. Ils proposent des safaris où tu pourras notamment observer rhinocéros et lions.

Plus proche de Twyfelfontein se trouve le Malansrus. Il propose des hébergements dans des tentes de luxe et le repas est délicieux. 

Prix de la visite à Twyfelfontein

30 NAD soit 2€.

Jours 10 - 11 : Etosha

L’étape la plus attendue de ce voyage en Namibie est enfin arrivée ! Nous nous dirigeons vers l’entrée Ouest de Etosha, à Anderson Gate.

Il nous faut environ 3 heures de routes pour relier le Parc National.

Le plan du parc

Le plan du parc se trouve ici mais tu pourras également l’acheter sur place. Dans tous les cas, tu n’auras pas de réseau dans la réserve, tu devras donc avoir télécharger la carte à l’avance.

Retrouve un article complet sur Etosha, ici. Je te donne des informations essentielles à connaître avant ton safari ainsi que les meilleurs endroits pour apercevoir les animaux. 

Où dormir à Etosha ?

Nous avons dormi à l’intérieur du parc au Namutoni Camp, à l’Est. Les chambres étaient très spacieuses, la nourriture pas incroyable. Je te conseille cependant de séjourner au Okaukuejo Rest Camp qui possède un magnifique point d’eau où viennent énormément d’animaux durant la nuit.

Prix de l’entrée à Etosha

80 NAD soit 5€ par personne par jour.

Important

Il existe trois villages à l’intérieur de parc. Ils ont chacun une station-service. Cependant, celles-ci ne sont pas régulièrement approvisionnées. Il faut donc impérativement faire le plein dès que possible au risque de se retrouver bloqué sans essence.

L’article complet sur Etosha :

Jour 12 : De Etosha à Otavi

Nous nous rendons à Otavi, une étape sur la route de Windhoek. 

C’est l’endroit parfait pour se reposer et profiter une dernière fois de son voyage en Namibie avant de reprendre l’avion. 

Sur le chemin nous faisons un court détour pour découvrir un fragment de la météorite Hoba qui a atterri dans la région. Rien d’impressionnant mais un stop sympa. 

Au Gabus Game Lodge, j’ai pu faire un safari à cheval où j’ai rencontré des girafes, élands, zèbres ou encore des waterbucks. L’activité est possible pour tous les niveaux, même pour les enfants. Plus d’informations sur l’article dédié, ici. 

Dans l’après-midi, nous nous rendons à l’un des seuls lacs de Namibie à une trentaine de minutes du lodge. Profond de plus d’une centaine de mètre, l’eau est d’un bleu vert transparent et des poissons viennent nous offrir une séance de spa. 

Où loger à Otavi ?

J’ai séjourné au Gabus Game Lodge pendant très très longtemps tellement je m’y sentais bien. Je recommande pour ses chambres spacieuses, sa nourriture délicieuses et le panel d’activités possibles. 

Montagnes rocheuses

Jour 13-14 : Retour à Windhoek

Il est temps de retourner à Windhoek afin de rendre le véhicule et de terminer ce voyage en Namibie. Si tu pars en fin de journée le lendemain, n’hésite pas à rajouter une nuit au voyage notamment sur la route entre Lüderitz et Deadvlei.

Le temps de trajet est d’environ 3h30 et si tu n’as pas encore de souvenir, je te conseille de t’arrêter en chemin au Okahandja Mbangura Craft Market. Tu y trouveras des statuettes, bracelets… fabriqués par les populations locales. Ne te fais pas avoir, les vendeurs essayeront de te vendre leurs produits 2 à 3 fois ce qu’ils valent ! N’aie pas peur de négocier fermement. 

Où manger à Windhoek ?
  • Joe’s Beerhouse est l’endroit parfait pour passer sa dernière soirée. C’est un restaurant-bar qui propose de très bons plats à petit prix dans une ambiance très conviviale.
  • Si tu rêves d’une pizza au feu de bois, va à Col’Cacchio. Le restaurant ne paye pas de mine puisqu’il se situe dans un centre commercial, mais les pizzas sont délicieuses. 
  • The Stellenosch est un superbe petit restaurant, très romantique, qui propose un menu varié et une longue carte de vin d’Afrique du Sud. 
  • Pour un bon brunch, je te conseille le Olivia’s Kitchen.
  • Pour les végétariens et végans, deux très bonnes adresses : Plant’d et Bonzai Bistro. (Étant moi-même végétarienne, toutes les adresses ci-dessus proposent des plats sans viande.

Plus d’infos où manger à Windhoek dans l’article dédié :

FAQ

La Namibie est un pays magnifique, encore préservé de l’afflux touristique que l’on peut trouver dans d’autres destinations safari. La diversité des paysages en fait l’un des endroits les plus surprenants que tu pourras découvrir. Ce n’est pas simplement pour les animaux sauvages que l’on se rend en Namibie, même si le Parc national d’Etosha est sublime. C’est également pour le second plus grand canyon du monde, les rivières infestées d’hippopotames, le désert se jetant dans l’océan, l’incroyable DeadVlei ou encore les montagnes de rocs s’élevant au milieu de plaines désertiques. ?

Les Himbas vivent dans la région du Damaraland. Bien que tu puisses en rencontrer quelques-uns dans le sud de cette région, la plupart vivent au Nord, du côté d’Epupa Falls. 

Bien que les traditions se soient transmises au fil des ans, les tribus se sont également modernisées. Les Himbas proposent de découvrir leur mode de vie dans des living museum. Ce sont des musées vivants, c’est-à-dire que des villages ont été construits uniquement dans le but de partager leur savoir avec les touristes. 

Ce ne sont donc pas des villages « authentiques », mais ils sont gérés par les Himbas eux-mêmes. Cela leur permet de gagner un peu d’argent.

Les « vrais » villages essaient de se préserver des visites, il est donc de bon goût de respecter ce choix. Personne n’apprécie de recevoir la visite impromptue d’inconnus chez soi !

Le Mungunda Camp and Living Museum permet de découvrir la culture Himba. 

Les derniers articles du Blog

Où manger à Windhoek ? Découvre ma sélection des meilleurs restaurants de la capitale à petit prix et avec options végétariennes.

La bande de Caprivi en Namibie possède parmi les plus beaux paysages de l'Okavango Delta. Je te livre mes conseils pour organiser ton séjour sur place : activités, hébergement,

Retrouve toutes les informations essentielles pour organiser un Safari au Parc National d'Etosha. les meilleurs endroits pour les photos, le budget, les hotels...

Une balade en Mokoro pour découvrir les hippos, de la luge dans le désert ou encore un safari à cheval, découvre des activités originales pour ton voyage en Namibie.

Les essentiels à prendre dans sa valise pour la Namibie

Gourde isotherme en acier inoxydable, parfaite pour réduire sa consommation de plastique 🙂 ! Vendue avec tous ses accessoires. 

La dernière GoPro pour pouvoir faire des vidéos et des photos dans des conditions extrêmes (durant le safari à cheval, au lac Guineas ou sur le quad…)

Une crème solaire bio, française, contenant des produits naturels non nocifs ni pour l’homme ni pour son environnement (coraux…). Un must sous le soleil de Namibie !

Gourde isotherme en acier inoxydable, parfaite pour réduire sa consommation de plastique 🙂 ! Vendue avec tous ses accessoires. 

La dernière GoPro pour pouvoir faire des vidéos et des photos dans des conditions extrêmes (durant le safari à cheval ou sur un quad…)

Une crème solaire bio, française, contenant des produits naturels non nocifs ni pour l’homme ni pour son environnement (coraux…). Un must sous le soleil de Namibie !

Suis mes aventures au jour le jour sur Instagram

Partage cet article à tes amis voyageurs via :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Eléphant à Etosha
Femme marchant sur la dune de Sossusvlei

2 réponses

    1. Salut Marc 🙂 ! Oui les prix sont pour la haute saison. Nous avons dormi majoritairement en Camping, ce qui nous est revenu pas si cher que ça au final.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.